Quand des cadeaux d'affaires cachent un abus de biens sociaux...

Les dépenses de réception et de cadeaux d'affaires sont considérées comme ayant été engagées dans l'intérêt personnel du dirigeant lorsque celui-ci ne parvient pas à prouver qu'elles l'ont été dans l'intérêt de la société.

2019-04-04T12:00:00+0200