ACCUEIL   NOTRE ÉQUIPE   MISSIONS DU CABINET   PLAN D'ACCÈS   CONTACT   ESPACE CLIENTS
    ACTUALITÉS




Vol ou perte d’un smartphone : comment limiter les dégâts
Un certain nombre de règles doivent être respectées pour éviter que le vol ou la perte d’un smartphone n’entraîne des conséquences importantes pour l’entreprise.

Depuis déjà plusieurs années, les smartphones sont devenus de véritables outils professionnels. Outre téléphoner et surfer sur le Web, ils nous permettent de gérer notre agenda, de rédiger nos courriels, de consulter nos dossiers et même de nous connecter directement sur le serveur de l’entreprise. Le perdre, ou pire, se le faire voler pourra ainsi avoir des conséquences bien plus importantes que le simple remplacement de l’appareil. Conséquences dont il est possible de réduire la portée en adoptant quelques règles de prudence.

1) Réaliser des sauvegardes

Le smartphone ne nous quitte jamais. C’est pourquoi il contient très souvent des informations que l’on a uniquement pris soin d’enregistrer avec ce dernier. C’est le cas notamment des répertoires de contacts, mais aussi des notes ou des photos. En cas de perte, toutes ces données risquent d’être perdues, aussi est-il conseillé de faire des sauvegardes régulières de ces informations et même, lorsque cela est possible, de mettre en place un système de synchronisation qui permettra d’automatiser la duplication des données les plus sensibles.

2) Sécuriser l’accès du smartphone

Les informations présentes sur nos smartphones ou accessibles via celui-ci peuvent être sensibles. Il convient donc de tout faire pour que le voleur ou la personne qui l’aura ramassé ne puisse y accéder. La première précaution à prendre est de rendre effectif le code d’accès et de faire en sorte qu’il se lance après quelques minutes d’inactivité (lecture d’empreinte digitale, mot de passe, code image…). La seconde est de chiffrer les informations stockées dans l’appareil. Ainsi, même si le voleur parvenait à récupérer les données sans le mot de passe, il ne pourrait les consulter.

3) Sécuriser les accès Web

Il est tentant de faire en sorte que le navigateur que l’on utilise via son smartphone garde en mémoire les identifiants et mots de passe qui nous permettent d’accéder à des sites Web protégés (site de l’entreprise, sites marchands, sites de l’administration…). C’est très confortable mais cela risque de permettre à un voleur d’accéder à tous ces sites sous votre identité. Il est donc préférable de paramétrer son navigateur afin qu’il ne retienne pas ces codes. La même précaution doit être suivie pour les applications proposées par certains services à accès sécurisés (SNCF, réseaux sociaux…).

À savoir : pour enregistrer de manière sécurisée tous ces identifiants sur son smartphone, il est conseillé d’utiliser un gestionnaire de mots de passe (KeePass, LastPass, Dashlane…).

4) Protéger la carte SIM

Le smartphone est avant tout un téléphone. En intégrant un code SIM, passer des appels ou en recevoir deviendra impossible pour les personnes qui ne connaissent pas ce code à 4 chiffres.

Enfin, en cas de vol, il est conseillé de porter plainte.

Article du 24/04/2019 - © Copyright Les Echos Publishing - 2019

haut de page


ACTUALITÉS
Le barème des indemnités prud’homales emporte l’adhésion de la Haute juridiction
22/07/2019
L’avis d’impôt sur le revenu prochainement disponible
22/07/2019
Pas de réévaluation du barème fiscal applicable au démembrement de propriété
19/07/2019
Infraction commise avec un véhicule de société : il faut dénoncer le conducteur !
18/07/2019
Redressement fiscal : attention à l’adresse de notification !
17/07/2019
Index égalité femmes-hommes : c’est au tour des entreprises de plus de 250 salariés
17/07/2019
Le marché des terres agricoles en 2018
16/07/2019
Le zonage du dispositif Pinel a été revu par les pouvoirs publics
16/07/2019
Du nouveau pour la fiscalité des véhicules
15/07/2019
Quand un salarié abuse de sa liberté d’expression
15/07/2019
Rupture conventionnelle avec un salarié déclaré inapte
15/07/2019
Défaut de dépôt des comptes : qui doit payer l’astreinte ?
12/07/2019
Les pouvoirs publics partent en guerre contre les « passoires thermiques »
12/07/2019
De nouvelles obligations déclaratives pour les grandes entreprises
11/07/2019
Le minage des Bitcoins consomme autant d’électricité que la Tchéquie ou l’Autriche
11/07/2019
Quant à l’assurance retraite des professionnels libéraux…
11/07/2019
Avez-vous pensé à l’épargne retraite ?
10/07/2019
Rentrée scolaire : et si vous donniez un coup de pouce à vos salariés ?
10/07/2019
Mise à disposition de parcelles : gare à la requalification en bail rural !
09/07/2019
Redressement judiciaire : des aménagements en faveur du chef d’entreprise
09/07/2019
Impôt sur les sociétés : renonciation à l’option des sociétés de personnes
08/07/2019
Les associations soumises à la commande publique
08/07/2019
Cotisations sociales : procédure de numérisation des documents
08/07/2019
Pas de changement pour la cotisation AGS !
05/07/2019
Les Français, champions de l’épargne
05/07/2019
Quand la rupture sans préavis d’une relation commerciale établie est justifiée
04/07/2019
Hameçonnage : les points à vérifier pour ne pas se faire avoir
04/07/2019
Comment s’applique l’abattement pour départ à la retraite d’un professionnel libéral ?
04/07/2019
Un léger recul de la collecte en assurance-vie
03/07/2019
Détachement : une mise à jour des obligations des donneurs d’ordre
03/07/2019
Exploitantes agricoles : un congé de maternité revu et corrigé !
02/07/2019
Local industriel : une nouvelle déclaration à souscrire !
02/07/2019
Taux de l’intérêt légal pour le second semestre 2019
01/07/2019
Les statuts, rien que les statuts !
01/07/2019
Jour férié du 14 juillet : quelles incidences pour l’entreprise ?
01/07/2019
Allègement de la procédure des fusions de sociétés
28/06/2019
Des précisions pour le Pinel centre-ville
28/06/2019
Des précisions sur le suramortissement industriel en faveur des PME
27/06/2019
Cybersquatting : les juges rappellent quelques principes
27/06/2019



© 2009-2019 - Les Echos Publishing - mentions légales et RGPD